Accueil Ben Ricour ecoute.me Mon blog Blankass Florent Marchet Thomas Brun Fred Mell Ben Ricour Bannière Ben Ricour

Aujourdhui :

Actuellement :

Nombre total :

Revue de Presse - Revue de web
Date : 04/02/2009
GONFREVILLE-L'ORCHER. Benoît Dorémus et Ben Ricour ont fait le plein de la Pointe de Caux samedi soir. En première partie du spectacle, Ben Ricour a déchaîné l'enthousiasme des ados, qui constituaient la majeure partie de l'assistance. Débordant d'une énergie sidérante, renforcée par deux guitaristes et un batteur survolté, il s'est fait l'interprète des petits et gros problèmes de la jeunesse : amours et ruptures (« Ne m'appelle plus jamais »), mais aussi son amour de la musique (« Je préfère taper sur ma guitare que sur les flics et les CRS »). Mais c'est surtout le plaisir de vivre qu'il a communiqué à un public enthousiaste qui s'est levé pour reprendre avec lui « Tant qu'y aura des gens, des sentiments », et à ses jeunes fans qu'il a invités à le rejoindre sur scène dans un véritable happening. Le public séduit Le calme après la tempête avec Benoît Dorémus, qui lui a succédé. « Mauvaise herbe de Paname qui a poussé entre deux pavés », le petit blondinet a beaucoup de points communs avec Renaud, qui a aidé à le faire découvrir : physique, style, thèmes. Il a évoqué sa jeunesse (« Il faut que jeunesse se passe »), ses amours à 17 ans (« Rien à te mettre »), sa famille (« Beau Padre »), ses débuts de chanteur dans les bistrots, (« J'apprends le métier »), un répertoire émaillé de souvenirs et de confidences, établissant ainsi un courant de sympathie avec le public séduit. Avec ces deux nouveaux venus, on peut dire que la relève de la chanson française est assurée.
Retour Liste d'articles
© Ecoute.me 2005/2018