Accueil Ben Ricour ecoute.me Mon blog Blankass Florent Marchet Thomas Brun Fred Mell Ben Ricour Bannière Ben Ricour

Aujourdhui :

Actuellement :

Nombre total :

Revue de Presse - Revue de web
Ben Ricour pieds nus
Ecrit par Myriam Ait-Sidhoum - Date : 27/03/2009
AgrandirBen Ricour, spécialiste de la percussion actionnée du pied gauche.
Colmar / En concert au Théâtre municipal

Au Théâtre municipal, Ben Ricour se produit dans le cadre de la série "chanson française", dans la foulée de Vincent Baguian, Berry, Alexandre Kinn. Entretien avec un guitariste bricoleur.

Sa marque de fabrique, c'est une percussion maniée du pied gauche, un cajon (Pérou) fabriqué spécialement pour lui par un ami. « Ça a presque le même son qu'une grosse caisse mais c'est plus pratique pour prendre le train », s'amuse Ben Ricour.

Pour son premier album, L'Aventure (2005), le chanteur tournait en solo, avec sa guitare, son cajon miniature et ses samplers. Pour Ton image (2007) et cette série de concerts démarrée il y a un an et demi, bientôt achevée, il est accompagné de trois musiciens. Il a construit avec eux un « joyeux bordel organisé ».

« J'aime le côté artisanal de la musique »

Aux titres de ces deux albums s'ajoutent les esquisses d'un troisième opus à venir, en cours d'écriture, et qui devrait être enregistré à l'automne, toujours chez Warner Music France (même label que les deux premiers).
Le chanteur originaire de la région parisienne a fait ses débuts dans les bars avec Arturo Pastor, duo folk de reprises et de compositions. « On a fait un album auto-produit, ça m'a familiarisé avec la route et un peu au studio. Et puis après on s'est séparé », dit-il. Deux groupes plus tard et une rencontre essentielle avec l'auteur-compositeur Pierre Grillet (Madame Rêve, pour Bashung), il s'est lancé en solo. « J'avais déjà dix ans de musique, Pierre Grillet m'a encouragé à écrire sur moi, Ben Ricour est né », se souvient-il.
Son premier album, né un automne, était une présentation de lui, le résumait. Le second raconte l'hiver, son mystère, sa lumière. Les onze titres de Ton image, imaginés par ce bidouilleur, samplers à portée de main, se veulent chaleureux. « J'aime le côté artisanal de la musique, ne pas être envahi par le côté numérique tout de suite. Je travaille d'abord avec une guitare en bois, du papier et un crayon », précise Ben Ricour.

Michaël Furnon, M, Albin de la Simone Thomas Bloch...

Pour les textes, Michaël Furnon (Mickey 3D) et Pierre Grillet ont collaboré. Il a, sinon, écrit toutes les chansons. « J'aime bien être seul pour chercher un climat mais pour le texte j'aime bien partager avec quelqu'un, les mots des autres sont enrichissants ».

Parmi les musiciens conviés, Albin de la Simone aux claviers ou -M- (sur un titre) ont participé, de même que Thomas Bloch et, entre autres instruments rares, ses ondes Martenot. Le musicien colmarien collabore régulièrement avec des artistes de la galaxie pop-rock, de Radiohead à Damon Albarn, en passant désormais par Ben Ricour.

Le chanteur écrit enfin pour ses pairs, la musique de J'traîne les pieds, tube d'Olivia Ruiz, ou encore celle de Vivons la paix, sur un texte d'Oxmo Puccino, pour Florent Pagny. « C'est pour moi comme un deuxième métier », conclut-il.

Samedi 28 mars à 20 h 30 au Théâtre municipal. 03 89 20 29 02. En première partie, le groupe pop-rock strasbourgeois Mangold.
Retour Liste d'articles
© Ecoute.me 2005/2018